20:30 | 28-09-2022
الأخبار العاجلة
  • Lamamra: l'Algérie mobilisée pour le succès du Sommet arabe
  • L'envoyé de l'Ukraine au Moyen-Orient et en Afrique, le Dr Maxim Sobh: Notre pays va gagner

Profonde mutation de l'agriculture dans le Sud en 2021


L'Agriculture dans le sud du pays aura connu en 2021 une profonde mutation, marquée par la création d'un office de développement de l'agriculture saharienne et le lancement du recensement général de l'agriculture, avec Ghardaia comme wilaya pilote.

Un Office chargé du développement de l’agriculture industrielle en terres sahariennes (ODAS) a été mis en place par les pouvoirs publics durant l’année 2021, dans la perspective d’assurer la sécurité alimentaire, notamment en matière de cultures stratégiques intensives (céréaliculture, aliment de bétail, maïsiculture,) et encourager l’investissement.

Cet Office s’inscrit dans le cadre d’une stratégie visant à lutter contre la bureaucratie et permettre aux investisseurs potentiels dans le domaine du développement des cultures stratégiques de surmonter les entraves portant sur l’accès au foncier agricole, en utilisant des moyens de production modernes sur de grandes surfaces.

Créé par décret exécutif N 20-265 du 22 septembre 2020 (JO N 57), en application de la décision du Président de la République concernant la mise en place d’un Office de l’agriculture saharienne pour le développement de l’agriculture industrielle (ODAS), cette institution a pour mission la facilitation et la promotion de l’investissement agricole et agro-industriel par la mise en valeur des terres sahariennes, la gestion rationnelle du foncier, l’accompagnement des porteurs de projets intégrés et la synergie entre les différentes administrations en lien avec l’investissement agricole (Agriculture, Ressources en eau, Energie, Finances) et lutter contre les contraintes bureaucratiques.

Placé sous la tutelle du ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, l’ODAS est l'instrument de mise en œuvre de la politique nationale de promotion et de développement des cultures industrielles dites stratégiques, qui sont destinées à la transformation pour réduire les importations et consolider la sécurité alimentaire du pays.

Pas moins de 78.000 hectares ont été attribués dans le Grand sud depuis la création de cet office au début de l’année 2021, a affirmé à l’APS le directeur général de l’ODAS, Slimane Hannachi.

Cette superficie globale est répartie sur sept (7) périmètres situés dans cinq wilayas du sud (Adrar, Timimoun, El-Menea, Ouargla et Illizi), a détaillé le directeur de l’ODAS, précisant que l’Office a validé 139 projets d’investissement consacrés exclusivement aux cultures stratégiques et à l’agroalimentaire, notamment dans la céréaliculture et les semences.

La place de choix accordée aux cultures stratégiques est motivée par la volonté de créer des pôles agricoles destinés à l’agriculture intensive dans le sud, riche en ressources hydriques, pour assurer la sécurité alimentaire et réduire la facture de l’importation, lesquels devraient être renforcés par des activités agroalimentaires de transformation et de conservation, créatrices d’emplois, a expliqué M.Hannachi.


Aps

اقرا ايضا


كرواتيا: منارة القرآن الكريم في أوروبا

2022-09-27 20:55:50

"إستراتيجية شاملة" لترقية قطاع السياحة

2022-09-27 20:32:06

تبون يدعوا العاهل المغربي إلى القمة العربية بالجزائر

2022-09-27 20:27:10